Baromètre de perception de la RSE en entreprise

Dans le contexte de la crise du Covid-19, l'intérêt des salariés pour les sujets sociaux, économiques et l'éthique augmente.
Voir le rapport Contactez-nous
Baromètre de perception de la RSE en entreprise
Éric Chauvet
Éric
Chauvet

Directeur Conseil, Employee and Customer eXperience

Contactez-nous

L'importance accordée par les salariés à l'environnement est en recul par rapport aux thématiques sociales et économiques : pour les salariés, le développement durable porte notamment sur :
les engagements liés à l'environnement (selon 46 % des salariés, contre 57 % en 2019).

  • les engagements liés au social (selon 33 % d'entre eux vs 27 % en 2019)
  • l'écoute et la prise en compte de l'avis des parties prenantes (28 % en 2020 contre 20 % en 2019)
  • les engagements liés à l'économie (27 % des salariés contre 23 % en 2020)

52 % des salariés connaissent les valeurs de leur entreprise en 2020, chiffre en forte augmentation par rapport à 2019 (+7 points).

37 % des salariés considèrent que l'éthique est un sujet prioritaire pour leur entreprise (33 % en 2019). Après la santé et la sécurité au travail (55 % en 2020, 50 % en 2019), c'est le sujet qui connaît la plus forte augmentation comparée à l'an dernier et il s'agit du 3e sujet considéré comme prioritaire pour les entreprises (1e : la santé et la sécurité, prioritaire pour l'entreprise selon 55 % des salariés ; 2e : la qualité de vie au travail, à 40 %).

Les entreprises ont un impact positif sur la société…

61 % des salariés en France jugent que les entreprises ont un impact positif sur la société.

... Mais qu'elles doivent mieux expliciter auprès des salariés.

Seuls 40 % des salariés pensent que leur entreprise a une « mission » (une raison d'être, un projet d'entreprise ou un slogan) qui exprime la façon dont elle entend jouer un rôle dans la société au-delà des seuls enjeux de prospérité économique.

Parmi ces 40 % de salariés,

  • 82 % pensent que la mission a un objectif social 
  • 64 % pensent qu'elle a un objectif environnemental

L'engagement des entreprises en RSE est de plus en plus connu des salariés.

72 % des salariés ont connaissance d'au moins une action RSE menée au sein de leur entreprise, (contre 68 % en 2019).

Les actions RSE mises en place sont jugées efficaces par 3/4 des salariés (similaire à 2019).

Les employés et ouvriers sont moins bien informés sur la RSE que les cadres.

Le déficit de connaissance des actions de l'entreprise en RSE chez les CSP- se retrouve tout au long de l'enquête et pour toutes les tailles d'entreprise.

Les jeunes sont plus sensibles à la RSE et plus positifs sur l'engagement de leur entreprise.

Les salariés de 16-24 ans ont plus connaissance d'une fonction ou d'un service RSE et d'actions RSE dans leur entreprise et se sentent plus associés aux actions de l'entreprise sur la RSE.

Ils jugent plus souvent que leur entreprise est très engagée sur l'environnement : 40 % d'entre eux déclarent que l'environnement est prioritaire pour la direction de leur entreprise, contre 27 % pour l'ensemble des salariés0

L'engagement RSE aide à fidéliser les collaborateurs et à améliorer l'image de l'entreprise.

68 % des salariés se voient toujours travailler dans leur entreprise dans 3 ans, chiffre qui monte à 79 % dans les entreprises qui possèdent une fonction ou un service RSE.

Dans les entreprises qui ont une fonction ou un service RSE, 83 % des salariés considèrent que leur entreprise a un impact positif sur la société, contre 59 % des salariés quand elles n'en ont pas.

Étude réalisée en ligne, du 6 au 18 mai 2020, pour le MEDEF, auprès de 1502 individus, issus d’un échantillon national représentatif de la population française salariée du privé et âgée de 16 ans et plus. Méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, taille d’entreprise (à partir de 20 salariés), secteur d’activité (industrie / commerce / services) et région.

Contactez-nous